RAMONAGE DES CHEMINÉES

Le ramonage effectué par le service de ramonage de M. Marcel Ouellet est maintenant complété. Si, après cette date, votre cheminée n’a pas été inspectée et / ou ramonée, vous devez communiquer avec celui-ci au 418-851-4556 pour rendez-vous.

  Motion de félicitations / taux de diplomation / MRC les Basques

Attendu que les médias ont fait état, pour toutes les régions du Québec, de la présentation des tableaux présentant les taux de diplomation et de qualification après 7 ans par MRC, réseaux publics et privés confondus, basés sur les statistiques du ministère de l’Éducation, compilés par CartoJeunes (https://www.cartojeunes.ca/);

Attendu qu’au Québec, c’est la municipalité régionale de comté (MRC) les Basques, dans le Bas-Saint-Laurent, qui est la championne en termes de réussite scolaire, avec un taux de diplomation en sept ans de 91 %;

Pour ces motifs, il est proposé par monsieur Robert Forest et résolu unanimement par les conseillers présents que la municipalité Notre-Dame-des-Neiges félicite tous les acteurs régionaux travaillant notamment sur la réussite scolaire dans notre région.

2 FORMATIONS PROFESSIONNELLES

Santé : Nous sommes toujours en recrutement pour le DEP en assistance à la personne en établissement et à domicile (formation fusionnée). Cette formation vous amène à travailler dans le secteur de la Santé. Pour les personnes résidentes des Basques, il y a possibilité de suivre la formation en formation en ligne (FEL) en lien avec la cohorte de Dégelis. Vous pourriez avoir accès au Prêts et Bourse ou être référé par votre Centre local d’emploi (à vérifier avec eux). Pour information ou inscription Julie Fortin, 418-863-7720 ou 418 854-0720 poste 2365.

Acériculture : Nous sommes en plein recrutement pour la formation en acériculture (DEP).  La formation est dispensée en présentiel (Centre de formation à Pohénégamook) et en Formation à distance,  par la suite. Cette formation comprend un stage pratique (20 semaines) dans votre entreprise ou chez un producteur acéricole. Pour information ou inscription Julie Fortin, 418-863-7720 ou 418 854-0720 poste 2365.

SUBVENTIONS POUR LA RÉNOVATION DOMICILIAIRE POUR LES PERSONNES À FAIBLE REVENU

Des subventions pour la rénovation domiciliaire destinées aux personnes à faible revenu sont toujours disponibles dans la MRC des Basques.

Sur le territoire des Basques, le programme RénoRégion de la Société d’habitation du Québec est mis en œuvre par la MRC. Il vise les propriétaires-occupants à faible revenu dont la résidence principale présente des défectuosités majeures touchant les éléments essentiels du bâtiment tels que murs extérieurs, portes et fenêtres, galeries et escaliers, toiture, structure, électricité, plomberie, chauffage et isolation.

Cette année, l’enveloppe budgétaire pour la MRC est de 211 000 $. Elle permettra de soutenir environ 25 projets de rénovation. Plusieurs dossiers sont en cours de traitement. Il reste cependant des crédits pour accueillir de nouveaux projets.

Pour être admissible au programme, le revenu familial doit être inférieur à 34 000 $ pour une personne seule ou un couple et il ne peut dépasser 48 500 $ pour une famille de 6 personnes et plus. Il est exigé que les demandeurs n’aient pas bénéficié du programme RénoVillage au cours des 10 dernières années ni des programmes RénoRégion ou Réparations d’urgence (PRU) au cours des 5 dernières années. De plus, la valeur uniformisée du bâtiment doit être inférieure à 115 000 $ au compte de taxes municipales 2017 (valeur du terrain exclue).

L’aide financière peut atteindre 95 % du coût reconnu pour la réalisation des travaux admissibles, jusqu’à un maximum de 12 000 $. Dans Les Basques, le programme RénoRégion s’applique aux 11 municipalités du territoire.

La MRC invite les citoyens des Basques qui ont un projet admissible et qui pensent répondre aux critères du programme à la contacter au 418 851-3206 poste 3109. Un agent pourra accompagner les citoyens dans leurs démarches.

Lancement du concours Je fais carburer mon bac brun

La collecte des matières organiques est bien instaurée dans la plupart des municipalités des MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup et Les Basques. Pour fêter ça, Co-éco lance le concours Je fais carburer mon bac brun.

Pour la directrice générale de Co-éco, Sophie Vachon, « ce concours, permet  de récompenser les citoyens qui participent à la collecte des matières organiques en plus de les encourager à poser d’autres gestes concrets pour la réduction des déchets. La collecte des bacs bruns permet de réduire la pollution en alimentant l’usine de biométhanisation afin de produire du biogaz et un digestat. »

Pour participer, rien de plus simple :

Faites une courte vidéo et partagez-la sur la page Facebook de Co-éco. Dans cette vidéo, dites pourquoi vous participez à la collecte des bacs bruns, partagez vos astuces et engagez-vous à poser un geste qui démontre votre implication. Choisissez votre engagement parmi une liste proposée dans les règlements du concours au www.collectequicarbure.com.

Si vous ne participez pas encore à la collecte, vous pouvez tout de même participer au concours en réalisant une vidéo dans laquelle vous vous engagez publiquement à participer à la collecte des bacs bruns.

Bien que les gagnants du concours soient sélectionnés au hasard, vous êtes encouragés à faire preuve d’imagination, de créativité et d’humour. Faites-en une activité familiale et invitez vos voisins et amis à faire comme vous. Vous avez jusqu’au 28 septembre à midi pour partager votre vidéo sur la page Facebook de Co-éco.

Les prix à gagner

Les prix sont des certificats-cadeaux totalisant une valeur de plus de 800 $ dans les commerces de la région. Vous pourriez notamment gagner une carte-cadeau d’une valeur de 200 $ de IGA Extra de Rivière-du-Loup, un laissez-passer pour deux personnes pour une croisière aux baleines de Croisière AML ou des certificats-cadeaux totalisant 200 $ de la boulangerie le Gagne-Pain (pâtes Alpha). Pour le détail des prix, consultez les règlements du concours au www.collectequicarbure.com.

Formation en informatique

Le Service de l’éducation des adultes de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs informe la population qu’une formation en informatique (niveaux débutant et intermédiaire), avec Sébastien Rioux, sera offerte GRATUITEMENT à Trois-Pistoles pour la prochaine session qui débutera en octobre 2018. Pour inscription : 418 854-0720 poste 2249.

Construire l’histoire de sa famille – un aventure passionnante

Le dimanche 30 septembre prochain à 13 h 30, La Société d’histoire et de généalogie de Trois-Pistoles accueille au Centre culturel de Trois-Pistoles la conférence de Jean-Pierre Proulx. La conférence portera sur les diverses méthodologies de recherche en généalogie en vue de la construction d’une histoire de famille.

Monsieur Proulx a été journaliste au journal le Devoir de 1968 à 1991, professeur en éducation à l’Université de Montréal de 1991 à 2009 et président du Conseil supérieur de l’éducation de 2002 à 2006. Généalogiste engagé, il est membre de plusieurs associations dont la Société de généalogie canadienne-française et la Société de généalogie des Cantons de l’Est. Il a également à son crédit plusieurs publications dans le domaine de la généalogie et de l’histoire. Il a notamment publié trois histoires des familles Proulx dans les Mémoires de la Société de généalogie canadienne-française ainsi qu’en 2014 le livre intitulé La Genèse de l’école publique et de la démocratie scolaire – Les écoles de syndics 1814-1838. Montréalais, M. Proulx est estivant à St-Simon depuis 37 ans.

Monter son arbre généalogique est passionnant. Mais reconstituer et écrire une histoire de famille c’est littéralement faire revivre ses ancêtres. Pour construire une bonne histoire de famille, il faut des informations avérées et une bonne méthodologie. C’est autour de ces deux éléments que s’articulera la conférence.

Pour renseignements :
Julie Morin
Coordonnatrice
418-851-2105 – info@shgtp.org

Herbe à poux, j’en arrache !!

L’herbe à poux est responsable d’environ 75 % des symptômes du rhume des foins. De plus, cette allergie touche près d’une personne sur 10. C’est lors de sa floraison de la fin juillet à la mi-septembre que la plante libère son pollen, l’agent allergène. L’exposition au pollen est en plus un facteur déclencheur de l’asthme.

Agissez dans le but de limiter les effets de l’herbe à poux sur la santé, il suffit de l’arracher

  • Pour les petits espaces : arrachez la plante à la main ou déracinez-la à l’aide d’un outil de jardinage. L’herbe à poux est sans danger au toucher.
  • Pour les grands espaces : tondre la plante au ras du sol à l’aide d’une tondeuse à gazon deux fois durant l’été, à la mi-juillet et à la mi-août.

Tant que la plante n’est pas en graine, vous pouvez la mettre dans votre bac brun. Dans le doute, disposez de la plante dans le bac à ordure afin d’éviter de propager ses graines.

Voir article cliquez ici

 

Restriction de l’accès au quai

La Régie Intermunicipale des Infrastructures Portuaires propriétaire du quai de Trois-Pistoles et de les Escoumins et La Compagnie de Navigation des Basques sont heureuses de laisser la population faire usage de cette installation.

Cependant le quai demeure d’abord et avant tout un lieu de travail pour nous.  Il est de notre responsabilité d’assurer la sécurité des travailleurs, de nos clients et de la population qui nous visite.

À cet égard, lors d’achalandage important de clients, durant les périodes de chargement et déchargement du navire, le temps doit être utilisé d’une façon optimale car nous sommes tributaires des marées.  La seule manière d’assurer la fluidité de cette activité est de limiter l’accès à ceux qui attendent le navire. La restriction de l’accès au quai aux véhicules est d’environ DEUX (2) heures pour chaque traversée.

Nous sommes venus à cette action ayant subit le non-respect des règles pendant ces périodes résultant en la perturbation de nos opérations.  Vous nous voyez désolés des légers inconvénients mais encore une fois, la sécurité et l’efficacité du travail à accomplir sont nos priorités.

Les directions de la RIIP et CNB